HHHHHH    HHHHHH
HHHHHH    HHHHHH
HHHHHH    HHHHHH
HHHHHH    HHHHHH
HHHHHHHHHHHHHHHH
HHHHHHHHHHH HH H EEEE TTTTT     Humanities
HHHHHH    H  H H E      T       OnLine
HHHHHH    H H  H EEE    T       Web Site
HHHHHH    H HH H E      T       
HHHHHH    H HH H EEEE   T       H-AFRICA

ISLAM ET SOCIETES AU SUD DU SAHARA

no. 9, novembre 1995


TABLE of CONTENTS


Presentation of the volume:

"Les vieux dieux sont us" - Gerald Gaillard, anthropologue, s'est interessa a un processus de conversion a l'islam dans un groupe de 25 000 personnes de Guine Bissau, les Yola : premiers pionniers a la fin des annThetaes 1910, essor a la fin des annes 1930, campagne de destruction des "fiches" dans les annes 1950. Le passage entre ces deux phases est articule autoure de deux figures : Ansouman Toure, l'initiateur, et Sekouna Bayo, le briseur de fetiches. On retrouve ici des etapes connues dans la longue durThetae des phenomenes d'islamisation en Afrique de l'Ouest : l'infiltration pacifique a la faveur du commerce, la cohabitation et l'interaction avec les autres croyances, l'affirmation islamique exclusive. L'analyse de ce changement mental qui s'op re en deux ou trois generations resiste a une explication causale simple : les cadres economiques et les modes de production n'ont pas change, mais le passage a l'islam accompagne la mutation du paysage politique. Cette etude de cas apporte des materiaux neufs a l'etude, encore parcellaire, de la conversion a l'islam en Afrique.

Un soufisme a l'epreuve : paradis rural et enfer urbain - Abebe Kifleyesus, anthropologue, livre ici les resultats d'une etude de terrain menee chez les Argobba d'Ethiopie entre 1989 et 1991 et d'une these de doctorat soutenue a Northwestern University en 1992. L'auteur analyse de facon detaillee la fonction sociale des shaikh sufi chez les Argobba, et souligne la "relation symbiotique" qui s'etablit sous leur egide "entre mysticisme et l'egalisme". Le passage au monde urbain s'accompagne d'une dThetasintegration du soufisme, dThetasormais privTheta de toute utilitTheta sociale, et
concurrencTheta par un certain nombre d'organisations modernes. Contrairement a d'autres rThetagions - on pense aux confrThetaries sThetanThetagalaises - les shaikh
soufis argobba n'ont donc pas rThetaussi leur passage a la ville.

Des itinThetaraires biographiques - Rahhal Boubrik : Shaykh Muhammad al-M m' (1787-1865), ou l'histoire d'un soufi maure, cThetalebre pour ses arbitrages et ses Thetacrits, partisan de l'innovation juridique (ijtih d), premier savant mauritanien a enseigner la rotonditTheta de la terre - Gerhard Lichtenthler : Mahmud Muhammad Taha (1910-1985), ou l'aventure tragique d'un penseur original prThetaoccupTheta par l'exThetagese critique et historique des textes sacrThetas. QualifiTheta de "atheist heretic and enemy of God" par le juriste sThetaoudien bien connu Ibn Baz, il fut exThetacutTheta pour hThetarThetasie par le rThetagime soudanais de Nimeyri. Fut-il le martyr annonciateur d'une "Islamic Reformation" ? - David Robinson : Shaikh Mamudu Mamudu (v. 1848-1890), ou comment un homme brillant et de bonne famille de la vallThetae du fleuve SThetanThetagal fut menTheta a sa perte par une ambition excessive. A peine dThetasignTheta, apres une attente insistante de plus de vingt annThetaes, comme chef du Futa oriental, il fut exThetacutTheta par des agents de son adversaire Abdul Bokar. Du moins son fils Abdussalam Kan rThetaalisa-t-il ses aspirations en commandant le Futa oriental sous l'administration francaise pendant pres de 60 ans, de 1896 a 1955 - Alloui Said Abasse : Quatre shaikh comoriens a Marseille, ou comment se transmettent dans l'Thetamigration les formes et les valeurs de l'islam comorien, selon un mod le qui Thetatiste, a l'Thetacart de tout engagement ou contestation politiques. On joindra a cet article l'Thetatude prThetaliminaire de Mohamed Ahmed Saleh sur la communautTheta zanzibari d'origine comorienne, autre phThetanom ne, plus ancien, d'Thetamigration comorienne.

Un "one man show" islamique : les prThetadications enflammThetaes de Moustapha Sy, leader des Mustarshidin, organisation militante issue de la Tijaniyya, accusThetae en 1994 de complot contre l'Etat sThetanThetagalais. Toute la thThetamatique islamiste radicale est ici maniThetae avec le talent et le cynisme d'un "preacher" a l'amThetaricaine. C'est avant tout un exercice de virtuositTheta et de faire-valoir personnel, par lequel l'orateur, maniant, selon les registres, l'arabe, le francais et le wolof, s'efforce d'acquThetarir l'adhThetasion de son public. Ousmane Kane - auquel on doit le travail long et difficile de traduction - et Leonardo Villalon replacent cette longue philippique contre le chef de l'Etat dans le contexte des luttes internes de la confrThetarie Tijaniyya et de l'Etat sThetanThetagalais. C'est donc un document exceptionnel et complet qui est offert ici au lecteur.


Contact address:

Jean-Louis TRIAUD
Professeur a l'Universite de Provence
Institut d'Histoire Comparee des Civilisations (IHCC)
21 rue Gaston de Saporta. 13100 AIX-EN-PROVENCE.
Tel. 42 17 10 92.Telecopie (Fax) 42 96 50 91.

Departement d'Histoire
U. de Provence
29 avenue Robert Schuman, 13621
AIX-EN-PROVENCE Cedex 1.


Return to the H-AFRICA Home Page.



[an error occurred while processing this directive]